Un égal accès des femmes aux opportunités et ressources économiques (dont l’emploi) permet d’accroitre la productivité, la production et les retombées économiques à l’échelle locale ou globale

Un égal accès des femmes aux opportunités et ressources économiques (dont l’emploi) permet d’accroitre la productivité, la production et les retombées économiques à l’échelle locale ou globale

Abidjan le 17 octobre 2022

Allocution Mme Awa Sylla, Conseillère Technique, Représentant la Ministre de la Femme, de la Famille et de l’Enfant de la Côte d’Ivoire lors du forum conjoint sur la campagne  des 30% 

Le MFFE se réjouit de l’organisation de ce forum dont une composante majeure porte sur la prise en compte effective du genre dans le secteur minier.

Pourquoi prendre en compte le genre dans les secteurs clés du développement ?

Les inégalités de genre engendrent des conséquences économiques, sociales, politiques et environnementales importantes, qui ont des effets négatifs sur le développement des sociétés au niveau local et national.

Réduire les inégalités femmes-hommes permet ainsi d’améliorer de manière générale les impacts des actions de développement sur le plan national et local.

 

 

 

Ainsi,

  • Au niveau économique : un égal accès des femmes aux opportunités et ressources économiques (dont l’emploi) permet d’accroitre la productivité, la production et les retombées économiques à l’échelle locale ou globale, ainsi que d’améliorer la sécurité alimentaire des populations, …
  • Au niveau politique : la participation des femmes aux espaces de décisions politiques, économiques et sociaux permet (i) d’apporter des solutions plus adaptées à la totalité des populations concernées, et non pas prioritairement à la moitié de celles-ci, (ii) d’améliorer l’efficacité et les impacts des politiques publiques locales et nationales.

L’intégration de l’approche genre dans les projets de développement consiste à la fois à favoriser une prise de conscience, à introduire des stratégies et des outils adaptés.

Elle encourage la prise en compte de l’égalité entre femmes et hommes,

En conclusion, la prise en compte de l’égalité de genre est essentielle dans toute action de développement, notamment au niveau local, car : 1) Elle est directement liée au développement durable.

2) Elle est un élément essentiel à la réalisation des droits humains pour tous;

3) Elle permet aux femmes et aux hommes de bénéficier des mêmes opportunités, droits et obligations dans toutes les sphères d ; 4) Elle permet aux femmes et aux hommes d’avoir un accès égal à la formation, à l’éducation, d’acquérir une indépendance financière, et d’être libres de toute forme de coercition, de harcèlement et de  violence ;   5) Elle permet aux femmes et aux hommes d’être en mesure de prendre des décisions qui auront un impact positif sur leur santé et leur sécurité et sur celle des membres de leur familles;

L’approche genre une méthode d’intervention pour promouvoir un développement plus équitable et plus durable du secteur.

Conscient des enjeux notre pays a ratifié la plupart des engagements internationaux dont :

La Convention sur l’élimination de toutes les formes de discrimination à l’égard des femmes : Première grande Convention qui traite des droits des femmes

et le Programme d’action de Beijing : qui appelle à l’abolition des obstacles à la participation équitable des femmes. ment durable) dont

Les Etats membres entérinent les concepts relatifs à l’approche genre et développement, sur l’émancipation/ autonomisation des femmes (empowerment), ainsi que d’intégration transversale du genre (gender mainstreaming).

Ainsi que les ODD ( objectifs du développement durable) dont l’objectif no 5 consacré a l’égalité du genre dans la vision 2015 2030.

L’engagement de notre pays en faveur de la promotion de les droits des femmes et l’autonomisation des femmes s’est encore concrétisé avec La Constitution de 2016, elle consacre pour la première fois de manière explicite la question de l’égalité des sexes  et l’autonomisation des femmes.

Et Depuis notre pays enregistre des progrès plus particulièrement au niveau de son cadre légal et reglementaire.

MESDAMES ET MESSIEURS, CHERS PARTICIPANTS,

Ces engagements appellent tous les acteurs à promouvoir une égalité réelle entre les femmes et les hommes et une intégration systématique et transversale de ce principe d’égalité à tous les secteurs du développement.

Le Ministère de la femme, de la famille et de l’enfant se réjouit de l’intérêt de la thématique du genre dans le secteur minier.  L’organisation de ce Forum en est une des preuves patentes avec la mobilisation effective de tant d’acteurs venus des divers horizons.

 

Nous voudrions la tenacité d’u Réseau des femmes du secteur minier créé en 2015.

Ce réseau nourrit une noble ambition celle de promouvoir la présence des femmes et leurs compétences dans le secteur.

Vous avez nous le savons mené plusieurs actions de vulgarisation et de sensibilisation dans les écoles, auprès des sociétés minières et dans les communautés.

Selon des informations recueillies, des femmes ont pu accéder a des postes de responsabilités surtout entre 2018 et 2020; a des postes clé.

Nous avons également une association d’hommes engagés à côté de ces réseau féminin, l’association he fo she du secteur minier conduit par Monsieur Bernasconi qui nous avait invités au lancement de son association il y a une année.

A toutes les femmes le message de la ministre , Nassénéba Touré est le même : « Osez investir dans tous les domaines et déconstruire les stéréotypes qui veulent que certaines filières porteuses soient du seul resort des hommes ».

Nous travaillerons en synergie d’action avec le ministère de l’énergie des mines pour accompagner la bonne dynamique qui a commencé a donné des fruits dans vore écosystème. Nous savons que des défis restent a relever et nous restons disponibles au coté du ministère des Mines pour apporter notre part.

La mise en place d’une stratégie nationale d’intégration du genre dans le secteur minier pourrait être une piste d’action.

Nos deux départements ministériels travaillent déjà sur un programme de la Cedeao à l’élaboration d’un plan national d’action genre dans le secteur de l’énergie.

Distingués invités,

Nous ne pourront terminer ce propos, sans remercier et saluer sincèrement Oxfam et la Cedao pour leur appui a ce forum qui vise un objectif essentiel, celui d’améliorer la prise en compte effective des femmes dans le secteur.

L’enjeu est de taille car il s’agit de renforcer la représentation des femmes professionnelles aux postes clé

Prendre en compte les femmes entrepreneures du secteur

Faire en sorte que les femmes impactées par l’activités minière dans les communautés soient prises en compte par des actions de développement bien ciblées.

Réduire enfin la vulnérabilité de ces femmes, assurer leur sécurité et  santé et contribuer a l’élimination des violences basées sur le genre, en créant des environnements plus protecteurs pour ces femmes.

Le ministère est attentif aux résultats des travaux , nous réitérons notre engagement à vos côtés.

Plein succès à vos travaux.

Je vous remercie de votre aimable attention.

Campagne de plaidoyer des 30% des fonds issus du secteur extractif dans l’autonomisation économique des femmes, l’éducation des filles : Previous post Campagne de plaidoyer des 30% des fonds issus du secteur extractif dans l’autonomisation économique des femmes, l’éducation des filles : "Je m’engage et j’engage chacun et chacune, individuellement et collectivement, à s’engager’’ a déclaré la Ministre des Mines du Niger.